Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 16:49

Alors pour commencer, je voudrais lancer un sondage. Selon vous, à quelle région de métropole ces paysages ressemblent le plus (je parle uniquement des 3 photos suivantes)? Parce qu'il y a eu un vif débat à ce sujet avec les personnes avec qui je suis parti en rando le weekend dernier (c'était sanglant).

 

http://lh4.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE3wCC7OF5I/AAAAAAAAF5M/CjARHk0_HQQ/s720/DSC_0003.JPG

 

http://lh4.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE3wClNYdiI/AAAAAAAAF5Y/6UjifDT9w-U/s720/DSC_0008.JPG

 

http://lh6.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE3wDDhsOTI/AAAAAAAAF5c/z9pjwSKTf3Q/s720/DSC_0012.JPG

 

Bon, en fait, je suis pas vraiment rentré en métropole pour le weekend. Promis, c'est bien à La Réunion, au début de la route qui monte au volcan.

 

On est donc partis de Bourg-Murat, avec l'objectif de monter à pieds jusqu'au Nez-de-Boeuf, et descendre ensuite la rivière des Remparts jusqu'à Saint-Joseph. Le premier jour, l'objectif était d'aller camper à l'ïlet de Roche-Plate, ce qu'on a fait, au milieu d'une forêt de bambous. Le seul point négatif de la journée, c'était surtout qu'il a fait un temps plus ou moins pourri, et que ça nous a pas mal bouché la vue, en plus de nous humidifier. Résultat, on s'est contentés d'observer la végétation autours de nous et de nous servir allègrement en goyaviers le long de la rivière des Remparts.

On a tout de même pu apercevoir un bout de paysage pendant notre pause pique-nique au niveau du Nez-de-Boeuf, juste avant la descente du rempart. Mais on a surtout eu le droit à un joli arc-en-ciel, qui avait l'air incroyablement proche.

 

http://lh4.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE3wO6bjMJI/AAAAAAAAF5g/OrKdsDB7Zhk/s720/DSC_0016.JPG

 

http://lh3.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE3wPJ0pghI/AAAAAAAAF5o/OHAugu0NXqE/s720/DSC_0018.JPG

 

http://lh4.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE_CsS9jolI/AAAAAAAAF6A/5uBsGyHypKA/s720/DSC_0038.JPG

 

http://lh5.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TFGFKV3Gz1I/AAAAAAAAGC4/UN6gdn5vVdw/s720/arc3.jpg

 

http://lh3.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TFGEnfAc6CI/AAAAAAAAGCg/3GfZiM0QFZs/s512/arc2.jpg

 

http://lh4.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE_DB_5t1rI/AAAAAAAAF6Y/kLepxZKfeGs/s720/DSC_0064.JPG

Et voilà pour les goyaviers.

 

http://lh4.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE_DVPtIYGI/AAAAAAAAF6c/yqs3_tM1WHg/s720/DSC_0067.JPG

 

http://lh6.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE_DVfxVPhI/AAAAAAAAF6k/8vQ4wZeL_aY/s720/DSC_0081.JPG

 

Sinon, comme on peut le deviner sur cette photo, la rivière des remparts est entourée de deux remparts d'environ 1000 mètres de haut. C'est en fait l'érosion qui a creusé cette profonde vallée. C'est d'ailleurs l'endroit où l'érosion est la plus forte à La Réunion. Ce qui est assez marrant avec la rivière des remparts, c'est qu'en fait on suit le lit de la rivière tout au long de la ballade, sans presque jamais voir d'eau. En fait, en période sèche (mouai, ça reste à voir), la rivière emprunte des tunnels de lave et est presque uniquement souterraine. Elle sort juste de temps en temps à la surface. C'est vrai que La Réunion est quand même plus ou moins un gruyère, avec un nombre important de cavités liées aux coulées de basalte: les tubes de lave.

 

Bien, tout cela ne nous a pas empêché de marcher, et de nous retrouver le soir à l'îlet de Roche-Plate pour camper sauvagement au milieu d'une forêt de bambous bien humide. Roche-Plate, je pense que c'est le plus joli village créole que j'ai visité. Manque de bol, mon appareil photo a pris l'humidité et l'objectif était rempli de buée toute la matinée, juste après cette photo:

 

http://lh4.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE_DmegnczI/AAAAAAAAF64/30IaFKyYKHk/s720/DSC_0092.JPG

 

Du coup, je n'ai qu'un seul conseil à donner: allez voir par vous même! Un peu d'histoire et de blabla sur ce village tout de même, puisque j'ai quand même envie d'en parler : avant 1965, le village comptait plusieurs centaines d'habitants, mais le 6 mai 1965, un pan de falaise du Bras de Mahavel s'est effondré environ 2km plus bas. Les habitants, alertés par le bruit et une puissante odeur de souffre dans la vallée, ont fuit le village, croyant d'abord à une éruption volcanique. L'éboulis a quant à lui créé un barrage sur le cours de la rivière, à l'origine de la formation d'un lac. Comme il menaçait à tout moment de s'effondrer, et d'engloutir la ville de Saint-Joseph en contrebas, les autorités ont commencé à creuser un chenal destiné à vider le barrage progressivement. Finalement, l'érosion a fait le travail toute seule, et le barrage s'est vidé de lui-même. Jusqu'à il y a quelques dizaines d'années, le village est resté désert, jusqu'à ce que l'ONF décide de reconstruire quelques cases typiques. Aujourd'hui, quelques personnes y vivent pendant la saison sèche, mais pendant la période cyclonique, la piste de 4x4 venant de Saint-Joseph (et que nous avons descendue pour notre 2ème jour de marche) est bloquée par les hauts et le village est totalement isolé pendant plusieurs mois. Le village est donc principalement constitué des ruines de l'ancien village, et de quelques cases récentes construites dans le style traditionnel.

 

Et au bout d'un moment, la buée dans mon objectif a fini par partir, et j'ai pu prendre des photos au cours de la descente. 

 

http://lh5.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE_DmhdbMfI/AAAAAAAAF7A/yxUKYVbnQ8U/s720/DSC_0101.JPG

 

La descente vers St-Joseph se fait sur la piste de 4x4, dans le lit de la rivière (sans voir d'eau pour autant).

 

http://lh4.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE_EXS4ze1I/AAAAAAAAF7Y/IY-eassIQR8/s720/DSC_0112.JPG

 

http://lh5.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TE_EXXtMogI/AAAAAAAAF7c/qEELz8yeyvU/s720/DSC_0117.JPG

 

Le lit de la rivière est de plus exploité par des gros engins qui récupèrent des caillous. Du coup, au bout du chemin, on trouve une usine de concassage de caillous.

 

http://lh3.ggpht.com/_8WVedYfQ_uA/TFAnA40nNII/AAAAAAAAF8Q/ezQLl0KunZI/s720/usine-de-caillous.JPG

(Oui je sais, le noir et blanc, ça fait prétentieux... mais en vrai c'est juste que la photo était loupée.)

 

Bon, et on a aussi eu la chance de tomber sur un combat de coq, le deuxième auquel j'assiste. Par contre, j'ai pas osé prendre de photos, mais c'est vraiment une ambiance particulière.

Et après ça, on a fini par rentrer à Saint-Denis en assistant au coucher de soleil depuis le bus entre Saint-Pierre et Saint-Denis (l'un des plus longs voyages en bus de ma vie après les bus BdA... St-Denis par les hauts, c'est joli à voir, mais c'est drôlement loin!).

Partager cet article

Repost0

commentaires

A
<br /> <br /> Bah... y a de la vigne credidiou! :-)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Il n'y a pas un peu plus d'arbres que ça, en Bourrgogne?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> J'ai trouvé encore mieux! http://www.meteopassion.com/jours-avec-brouillard.php<br /> <br /> <br /> Et en tant que Bourguignon, je peux t'annoncer avec fierté que t'étais en Bourrrrgogne mon tio gars! :-)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Et vous avez vu! 245 jours de brouillard par an à Mont Aigoual!! ^^<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> En même temps y'a personne pour vérifier là-bas. Ils peuvent dire ce qu'ils veulent...<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Non bon je reconnais mon erreur, si vous allez sur http://comprendre.meteofrance.com/pedagogique/dossiers/phenomenes/le_brouillard?page_id=2761 et téléchargez le document donnant le nombre de<br /> jours de brouillard par ville en France, la Normandie est plutôt bien classée!<br /> <br /> <br /> Mais Dijon est pas mal non plus! C'est à cause du lac kir tout ça! ^^<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre

Présentation

  • : Chemises à fleurs à la Réunion
  • Chemises à fleurs à la Réunion
  • : Etudiant en physique à l'ENS Cachan, je suis actuellement en stage de recherche de M1 pour quatre mois à Saint-Denis de La Réunion. Je raconte ici ce que je fais de ma vie sur place... histoire de donner des nouvelles et de développer mon avatar informatique.
  • Contact

D'autres Blogs Moins Biens